Les Shriners

Description

En 1870, à Manhattan, il existe plusieurs milliers de membres de la Franc-Maçonnerie, une fraternité fondée en Europe au Moyen-Âge. Plusieurs de ces Francs-Maçons new-yorkais ont l’habitude de se réunir au Knickerbocker Cottage, un restaurant de la ville. C’est autour d’un repas dans cet établissement que l’idée va germer de fonder une nouvelle fraternité à l’intérieur de la Franc-Maçonnerie, davantage axée sur le plaisir et la camaraderie.

À ses débuts, les activités de la fraternité tournent surtout autour du divertissement et de la détente : défilés, bals, dîners. Les membres récoltent fréquemment des fonds pour des organismes de charité, mais la fraternité ne consacre ses efforts à aucune cause en particulier. Cela change de manière décisive dès 1919, lorsque le Potentat Impérial (la plus haute autorité des Shriners) Kendrick Freeland visite un hôpital pour enfants souffrant d’infirmités à Atlanta.

Aujourd’hui, le réseau des Shriners compte 22 hôpitaux à travers les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, avec un budget d’opérations de plus de 850 millions $ par année pour tout le réseau. Plus d’un million d’enfants ont jusqu’à maintenant été soignés gratuitement grâce au Shriners.

Événements

Session de visionnage