Le nationalisme pétrolier

Description

Dans les années d’après guerre, les relations entre les pays industriels de plus en plus dépendants des produits pétroliers et les pays du sud parcourus par des courants nationalistes, sont marquées par des turbulences économiques et politiques qui vont s’accentuer durant les décennies suivantes.

En 1947, le parc automobile américain représente 80% du parc automobile mondial. Le pétrole devient indispensable, et rapidement, les majors vont comprendre que les réserves américaines ne suffiront pas. Il faut donc trouver de nouveaux gisements.

Le Moyen Orient et l’Amérique du Sud deviennent de nouveaux terrains de prospection. Après les premiers succès, ces pays s’organisent et les nationalisations de compagnies donnent les premiers coups à l’hégémonie des majors.

C’est en parcourant l’histoire énergétique des pays comme l’Iran, l’Irak, l’Arabie Saoudite, la Libye, le Venezuela ou encore l’Algérie et l’Italie, que l’on comprend l’importance du pétrole dans la majeure partie des conflits de l’après guerre.

Événements

Session de visionnage