Marée noire: l'héritage de l'Exxon Valdez

Description

Vingt ans après le déversement pétrolier de l’Exxon Valdez, Riki Ott et des pêcheurs de Cordova en Alaska nous rappellent que cette catastrophe a eu des conséquences qui perdurent encore aujourd’hui. Des conséquences qui ont changé leur vie et celles de milliers d’autres personnes.

Le 24 mars 1989, le superpétrolier Exxon Valdez, de la compagnie Exxon, s’échoue sur un rocher dans les eaux de l’Alaska. Une partie importante du pétrole brut qu’il transporte s’échappe dans la mer. La plus importante catastrophe environnementale en Amérique vient de se produire. Des milliers de carcasses d’oiseaux et de mammifères gisant partout. Une marée noire et gluante envahissant les plages. 2 000 kilomètres de plages ont été souillés. Un désastre écologique sans précédent.

La faute est rapidement mise sur le dos du capitaine Joseph Hazelwood, qui avait un taux d’alcool plus élevé que la limite permise. Il allait devenir le bouc émissaire. Mais cet accident était prévisible et nos intervenants démontrent que les compagnies pétrolières ont fait preuve de négligence en ne respectant pas les promesses qu’elles avaient faites pour éviter une telle catastrophe.

Dans les mois et les années qui ont suivi, la compagnie Exxon a mis sur pied une spectaculaire opération de nettoyage, en utilisant des tonnes de produits chimiques toxiques, accompagnée d’une campagne de relation publique sans précédent afin de redorer son image corporative.

Marée noire: l'héritage de l'Exxon Valdez

Événements

Session de visionnage