Survivre à la catastrophe

Description

Survivre à la catastrophe peut entraîner une réflexion profonde et changer le cours de toute une vie. Ce fut le cas pour Marc-André Coallier et Johanne De Montigny.

Alors qu'il était tout jeune, Marc-André Coallier voulait être à la télévision. Il a connu le plaisir de jouer des rôles pour être momentanément quelqu'un d'autre alors qu'il avait de la difficulté à trouver sa propre identité. Son rythme de vie effrénée s'est arrêté brusquement lors d'un voyage sur son bateau. Pris sur la mer dans une tempête, l'embarcation est renversée par un raz-de-marée. Dans la coque, sous l'eau, Marc-André Coallier réalise que si la vie est éphémère, les traces qu'on y laisse doivent être durables.

Secrétaire principale pour un ministre, Johanne De Montigny est promise à une brillante carrière dans les coulisses de la scène politique. Pour se rendre au Parlement de Québec, elle voyage par avion deux fois par semaine. Lors d'un voyage de retour, un bris entraîne l'écrasement de l'avion. Le bilan est de 17 morts et 7 survivants, dont Johanne De Montigny. Après une longue période de détresse et de réadaptation, elle devient psychologue pour accueillir à son tour la misère des autres.

Événements

Session de visionnage