Là où j’habite…ville ou campagne?

Description

Objectifs :
- Présenter les deux modes de vie
- Comprendre les différences fondamentales entre ces deux types d'habitat
- Expliquer les motivations pour chacun de ces choix de vie

Choisir son lieu de vie

Quelques kilomètres suffisent parfois pour trouver le dépaysement absolu et découvrir le bien-être d’un lieu qu'on aimerait habiter, ou au contraire, qu'on trouverait insupportable. Le bruit de la ville, l'agitation perpétuelle et la pollution pour certains ou l’éloignement d’un centre urbain, le « silence » des campagnes et l’absence de mouvement pour d'autres, constituent, le plus souvent, des critères pour le choix d'une habitation.

Une vie au calme

Habiter à la campagne peut parfois être imposé par une obligation professionnelle. Il n’est pas rare, de nos jours, de constater un exode volontaire de citadins prêts à tout quitter pour aller vivre en pleine campagne. Que cherchent-ils ? Se rapprocher de la nature, d'un mode de vie moins onéreux ou tout simplement en finir avec le "métro, boulot, dodo". Vivre à la campagne présente des avantages, mais des désagréments peuvent survenir lorsqu'il faut répondre aux besoins de la consommation familiale, à l’intérêt culturel ou encore aux besoins de soins médicaux.

Pourquoi choisir de vivre en ville ?

Incapable de se priver des sorties nocturnes et des déplacements faciles pour se rendre au théâtre, à l’opéra ou au cinéma. Être animé par une soif de shopping régulière ou tout simplement souhaiter vivre à proximité de son travail, sont autant de raisons qui expliquent les motivations d’un citadin. Se retirer dans un coin tranquille, calme et reposant est appréciable pour certains que pour une période limitée de vacances. En contrepartie, les gens de la ville acceptent de dépenser plus pour se loger tout en vivant dans un espace plus réduit ; il supporte le bruit, la circulation, les embouteillages …

Événements

Session de visionnage