Forêts, l'espoir certifié

Description

Le constat est accablant : de l'Amazonie brésilienne à l'Afrique, l'homme a détruit plus de 80 % des forêts tropicales de notre planète durant ces dernières décennies. Doté de moyens techniques de plus en plus puissants, il a fait disparaître dans le même temps autant d'espèces qu'en 5000 ans ; une véritable entreprise de pillage conduite dans la violence et la négation des populations autochtones au nom du seul profit de quelques grandes entreprises multinationales et grands propriétaires.

Parmi les principaux bénéficiaires de ce saccage, la France, premier importateur de bois tropicaux en Europe. Depuis quelques années, sous la pression des consommateurs et de quelques grandes ONG comme Greenpeace, les Amis de la Terre ou le WWF, le marché du bois tropical sort peu à peu de cette zone de non-droit et commence à accepter quelques règles visant à protéger les essences les plus fragiles et à respecter des normes sociales pour les travailleurs de la forêt. Ainsi, au Brésil, après des années d'exploitation sans limites, les autorités s'aperçoivent que les immenses ressources de la forêt amazonienne ne sont pas infinies et cherchent aujourd'hui à certifier leurs exploitations au moyen du label FSC.

Le Forest Stewardship Council, est le seul label reconnu au niveau international qui impose des normes sociales et environnementales décidées de manière indépendante et les seules reconnues par l'ensemble des grandes ONG qui se battent pour une exploitation durable des forêts tropicales.

Forêts, l'espoir certifié

Événements

Session de visionnage