Les eaux du fleuve

Description

À bord du Sedna IV, Chloé Sainte-Marie s'aventure dans le fjord du Saguenay et remonte le cours du fleuve jusqu'à Montréal. Elle y apprend que l'expression courante « L'EAU du Saint-Laurent » est plutôt vague et que, pour coller véritablement à la réalité, il est plus juste de dire «LES EAUX du Saint-Laurent».

En effet, le fleuve charrie des masses d'eau très différentes qui portent toutes la trace de leur origine particulière : une trace trop souvent marquée par la contamination des affluents due aux activités humaines. Chloé Sainte-Marie apporte un éclairage utile sur cette nouvelle conscience écologique qui prend de l'ampleur chez les riverains, lesquels deviennent, petit à petit, les fidèles gardiens de leur fleuve.

Événements

Session de visionnage