Espoir au féminin

Description

À travers le monde, la réalité des femmes est accablante. Elles font les frais de la mondialisation en étant les plus touchées par la pauvreté et le chômage. Souvent considérées comme pourvoyeur dans leur foyer, marquées par la violence et l’exploitation, les femmes disposent de bien peu de droits et de moyens pour s’assurer d’une vie meilleure.

Pour elles, l’espoir naît avec la mise en place de projets qui leur permettent d’acquérir plus d’autonomie et d’assurer leur intégrité. Au Brésil, en Turquie et au Cambodge, de telles initiatives ont vu le jour.

La psychologue Dilma Felizardo, au Brésil, a développé une approche scientifique qui donne aux femmes de la rue les outils pour briser le cycle de la pauvreté.

La militante Halime Güner, quant à elle, poursuit son combat pour une plus grande autonomie et indépendance des femmes turques, à travers les médias et les projets d’entrepreuneuriat.

La Cambodgienne Somaly Mam, quant à elle, prend en charge des jeunes femmes dévastées par l’esclavage sexuel. Ces trois femmes mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité, la santé et l’indépendance de leurs concitoyennes et leur donner un horizon.

Événements

Session de visionnage