Turquie

Description

1. L’ANIMAL (LA TERRE DES BEAUX CHEVAUX)
Cappadoce signifie "la terre des beaux chevaux". La région possédait en effet les plus beaux spécimens de l'empire ottoman, jusqu'à ce que le gouvernement ne les réquisitionne pour les besoins de la guerre mondiale. Depuis, quelques éleveurs tentent de renouer avec la tradition.

2. LA FEMME (LES PETITES MAINS DE LA TURQUIE)
Entre tradition et modernité, la femme turque doit choisir sa voie. Dans les villes, le problème est moindre, mais dans les campagnes, la tradition prime encore et la mise en opposition de ces deux femmes en témoigne.

3. DEVENIR ADULTE (LES JEUNES FUNAMBULES)
La nouvelle génération turque est tiraillée entre l'orient et l'occident, et les jeunes évoluent sur le fil ténu qui sépare ces deux cultures. Chaque jour, ils doivent discerner ce qui est mieux pour eux, entre le progrès qui miroite en Europe et la tradition dans laquelle ils baignent encore.

4. L’EAU (LES EAUX DE CAPPADOCE)
En Cappadoce, l'eau n'est pas une simple ressource. Elle est bien plus que ça. C'est à elle que l'on doit notamment ces paysages si particuliers, et c'est grâce à elle que, sur les berges du Fleuve Rouge, prospère une communauté de potiers qui exploitent l'argile de ses berges.

5. LA NATURE ET L’HOMME (LE VIN DE CAPPADOCE)
C'est ici, on l'affirme, que le vin a été inventé. Les vignobles de Cappadoce sont parmi les plus anciens, et les viticulteurs, qui doivent lutter contre l'interdiction de consommer de l'alcool faite par l'Islam, cherchent à s'ouvrir des marchés d'exportation en Occident.

6. LA FAMILLE (DE SINASOS À MUSTAFA PASA)
En Turquie, 41% de la population vit encore en milieu rural, et doit vivre de petites exploitations. Aslan et sa famille illustrent cette classe un peu délaissée, qui lutte contre la concurrence de l'agriculture industrielle. Pour le gouvernement turc, le maintien de cette population est pourtant une véritable nécessité sociale.

Événements

Session de visionnage