Ménage à cinq

Description

C’est bien beau de vouloir rénover un bâtiment de deux logements. Mais, il faut d’abord s’assurer que les éléments de soutien soient fiables !

Suite à la visite d’experts en structure, les Citadins vont être fixés sur la gravité de leur situation. Avec 13 semaines et 15 000 dollars pour faire de leur maison un lieu habitable et original, la tension monte d’un cran. Alors qu’ils doivent déjà prendre des décisions cruciales pour l’issue de leur défi, les Citadins tentent en même temps de franchir les étapes qui les rapprochent de la ligne de départ.

Cette semaine, à travers d’imposants nuages de poussière de plâtre, les Citadins se partagent le travail et font le grand ménage sur deux étages. De leur côté, Jean-Pierre et Vincent partent pour une première cueillette de matériaux chez un concepteur de décors de cinéma. On aura d’ailleurs droit à d’étonnantes révélations sur ce qu’il advient des décors gigantesques après les tournages. D’autre part, sur le site de l’expérience, Nadia, Alejandro et May sont au four et au moulin. Ils doivent tout faire en même temps afin de combler le retard. Et puisque l’équipe est composée de Québécois et de Français, l’inévitable ajustement entre les mesures métriques et impériales exige une solution !

Quant au Philosophe (Jacques Languirand), il réalise la difficulté réelle pour les Citadins de trouver des matériaux récupérés dans une société qui en jette pourtant des milliers de tonnes quotidiennement. Il nous dirige donc vers Portland, Oregon, à la découverte d’une ville d’avant-garde où la récupération est devenue une véritable institution.

Enfin, Claude Villeneuve, un auteur d’essais sur l’environnement que l'on reverra régulièrement dans la série, propose un constat fascinant sur la gestion de la forêt. Bref, en cette deuxième semaine, les Citadins ont un horaire chargé qui ferait peur aux plus aguerris!

Série vendue en coffret: 350$

Événements

Session de visionnage