Marrant marais

Description

Existe-t-il une autre façon de traiter les eaux usées qu’avec des produits chimiques ou avec les vieux systèmes d’épuration qui ne passent apparemment pas le test du temps? La réponse est oui. Les Compagnons du rebut global ont opté pour une solution naturelle qui dépasse de loin les performances exigées par les réglementations liées au traitement des eaux usées au Québec.

Qui croirait que des roseaux puissent filtrer les eaux usées d’une maison avec beaucoup plus d’efficacité que les systèmes conventionnels? Peu de gens et pourtant, c’est bien le cas. Les Compagnons accueillent sur leur site les spécialistes qui vont installer un marais filtrant révolutionnaire. Pour la circonstance, ils cèdent deux membres du groupe qui participeront à toutes les étapes de la démarche.

Un petit crochet par Paris nous rappelle aussi que cette technologie n’est pas nouvelle pour les Européens. Sur les rives de la Seine, un immense champ de roseaux traite les eaux usées de la rivière parisienne depuis plusieurs années déjà. Ces installations nous rappellent aussi que les Européens sont des précurseurs en terme d’alternatives écologiques.

Sur le chantier, malgré la perte de leurs collègues, les autres Compagnons s’affairent. Ils préparent le terrain pour la suite des opérations. Ils reçoivent notamment un impressionnant lot de fenêtres récupérées. Mais, avant de les installer, l’équipe réduite doit d’abord fabriquer les cadres de fenêtres et bâtir la double charpente qui servira aux murs en ballots de paille. De plus, ils coulent aussi la dalle sur laquelle sera construit un foyer de masse, le plus sain des systèmes de chauffage au bois.

Bref, les Compagnons n’ont pas le temps de chômer, alors que leur quête pour une maison saine entre maintenant dans la phase des technologies écologiques d’avenir.

Série vendue en coffret: 350$

Événements

Session de visionnage