Embouteillage monstre

Description

La maison de la rue Larivière, celle des Citadins, est le théâtre d’une véritable frénésie de la finition. Les cinq idéalistes laissent leur passion se déchaîner autour de projets de récupération plus ingénieux les uns que les autres.

On dirait que les Citadins profitent des effets d’une potion magique tellement la finition intérieure de la maison semble progresser rapidement. Le mot d’ordre : réutiliser le maximum de bois récupéré lors de la déconstruction de la vieille ossature. Et ils débordent d’idées pour lui trouver de nouvelles vocations ! Ils utilisent notamment les nombreuses lattes de bois pour rehausser le cachet du premier étage.

À travers ce véritable tourbillon d’inventivité, l’épisode s’attarde aussi sur le fléau des bouteilles d’eau toujours non consignées au Québec. En effet, l’eau embouteillée, symbole de pureté, cache pourtant un épineux problème environnemental et un cas de conscience sur lequel il faut lever le voile. Même si la controverse ne tarit pas de questions, les réponses, elles, proviennent de sources sûres…

Alors que les jours l’échéance de l’expérience approche à grands pas, les Citadins s’activent particulièrement autour de la confection du mobilier de cuisine et de la décoration des murs qu’ils finissent d’isoler, entre autres, avec un matériau méconnu de ce côté-ci de l’Atlantique.

Bref, pas le temps de respirer. Place à l’ingéniosité et, surtout, à l’efficacité!

Série vendue en coffret: 350$

Événements

Session de visionnage